Vœux 2017 de la CCRY

Vœux 2017 de la CCRY : Saint Martin de l’If à l’honneur !

Le 18 janvier s’est tenue la cérémonie des vœux 2017 de la CCRY. L’occasion pour la communauté de communes yvetotaise d’accueillir les nouvelles communes qui l’ont rejointe au 1er janvier 2017. Et c’est plus particulièrement Saint Martin de l’If qui a été mise à l’honneur.

Un accueil réciproque

En effet, c’est la salle polyvalente de Betteville qui a été choisie pour recevoir l’événement. Un premier moyen de marquer l’entrée de notre commune dans la CCRY. Sylvain Garand, maire de Saint Martin de l’If, s’est donc exprimé le premier. Il a ainsi présenté la commune à l’assemblée, et notamment aux nombreux élus présents, dont les communes sont membres de la CCRY.

Vœux 2017 de la CCRY - Discours de Sylvain Garand
Sylvain Garand, maire de Saint Martin de l’If

Nos presque 1700 habitants, les paysages divers et variés qui constituent notre territoire, notre dynamisme… Autant d’atouts que notre maire n’a pas manqué de mettre en avant !

Il a également salué à nouveau l’engagement de tous pour la réussite des changements que notre territoire connaît. Les élus aussi bien que les agents administratifs sont plus que jamais mobilisés. Que ce soit pour la création de notre commune nouvelle, ou pour son intégration à la CCRY.

Quelques chiffres marquants pour un bilan positif

M. Garand a ensuite cédé la parole à Jannick Lefèvre, Directrice Générale des Services de la CCRY. Cette dernière a ainsi pu dresser le bilan 2016 de la Communauté de Communes de la Région d’Yvetot.

Outre les 3 chemins de randonnée créés et les 36 000 exemplaires du magazine CCRY Infos, c’est surtout l’effectif des 70 agents de la CCRY qu’il faut retenir. Une collectivité où chacun a sa place, pour le bien de tous.

Après avoir salué l’impact de la CCRY sur l’emploi local, grâce aux 45 contrats de prestations en cours (analyse, études, travaux…), Mme Lefèvre a également rappelé l’arrivée du nouveau site internet de la CCRY, disponible depuis le mois de septembre.

Je souhaite à la communauté de communes que 2017 s’annonce aussi intense et enrichissante que 2016.

Jannick Lefèvre, Directrice Générale des Services de la CCRY

La directrice a terminé son intervention en rappelant deux chiffres :

  • 6 : c’est le nombre de communes qui ont intégré la CCRY au 1er janvier 2017 (Carville-la-Folletière, Croix Mare, Écalles-Alix, Mesnil-Panneville, Rocquefort, Saint Martin de l’If),
  • 4 500 : c’est le nombre d’habitants des 6 communes réunies, soit le nombre d’habitants supplémentaires arrivés dans l’intercommunalité yvetotaise en 2017.

C’est sur cette intégration de nos communes que Gérard Charrassier a pris la parole. Il a notamment précisé que Saint Martin de l’If devenait la 2ème commune la plus peuplée de la CCRY. Pour en terminer avec les chiffres, le président a évoqué les 16 825 hectares de notre territoire. Sur ce territoire vivent 27 687 habitants, répartis sur 20 communes.

Que nous réserve cette année 2017 sur le plan de l’intercommunalité ?

Le président a également rappelé que le 1er janvier 2017 correspondait également à la date d’application des nouveaux statuts de la CCRY. Ces statuts prennent notamment en compte les nouvelles compétences de l’intercommunalité.

Parmi les compétences obligatoires qui reviennent désormais à la communautés de communes, citons :

Vœux 2017 de la CCRY - Discours de Gérard Charrassier
Gérard Charrassier, président de la CCRY

Viennent ensuite les compétences optionnelles, pour lesquelles de nombreux projets ont d’ores et déjà été identifiés :

  • la protection et la mise en valeur de l’environnement,
  • l’action sociale,
  • l’établissement d’infrastructures de communication électronique, leur exploitation ainsi que toutes les opérations qui sont liées.

Dans le domaine de l’action sociale, retenons le projet de création d’une maison de services publics. Celle-ci, selon notre président intercommunal, « doit être une réponse au désengagement territorial d’un certain nombre de grands acteurs publics tels la CARSAT ou la CAF », et notamment « de la suppression d’antennes ou de permanences déjà intervenues ou qui risquent de se produire ».

Dans le domaine du numérique, M. Charrassier souhaite l’adhésion de la CCRY au Syndicat Mixte Seine-Maritime Numérique 76.

Cette délibération permettra d’engager la CCRY dans la démarche à laquelle nos amis et collègues du Plateau Vert ont souscrit depuis déjà plusieurs années.

Gérard Charrassier, Président de la CCRY

L’année 2017 sera aussi l’année de la poursuite du Plan Local d’Urbanisme intercommunal. Sa mise au point est en cours, et la première phase a d’ores et déjà été menée à bien.

Une collectivité locale pour une action élargie

Gérard Charrassier a ensuite indiqué son attachement à la mutualisation. Celle-ci est, selon lui, un passage obligé pour stopper l’inflation fiscale que subissent les Français. Mutualisation des équipements bien sûr, mais aussi et surtout mutualisation des financements, en partenariat direct avec la Région ou le Département.

Nous avons, à la CCRY, commencé à mettre en œuvre une mutualisation sous différentes formes : service commun, groupement de commandes, convention de mise à disposition, de partage d’équipements informatiques, notamment avec le CCAS d’Yvetot.

Gérard Charrassier, Président de la CCRY

Le président de la CCRY a enfin regretté combien notre société va mal, mentionnant la pauvreté ou les attentats. Il a ainsi invité les élus locaux à redonner le goût du projet collectif à leurs concitoyens. Il souhaite que ceux-ci puissent être associés, aussi souvent que possible, aux différentes étapes de la conception et de la réalisation de nos projets.

Avant de laisser la main à Jean-Nicolas Rousseau, M. Charrassier a présenté ses voeux à l’assemblée, espérant que cette année 2017 apporte à chacun toutes les satisfactions voulues.

Le Pays Plateau de Caux Maritime : qu’est-ce que c’est ?

Au 1er janvier 2017, notre commune rejoint également une autre structure : le Pays Plateau de Caux Maritime. Ceci, au même titre que pour les cinq autres communes, est une conséquence directe de notre rattachement à la CCRY. Cette structure regroupe aujourd’hui 126 communes, pour un total d’environ 76 000 habitants. Trois communautés de communes y adhèrent.

Jean-Nicolas Rousseau, président du Pays, a évidemment rappelé les compétences clés de sa structure. Tout d’abord, si on classe ces compétences selon leur importance budgétaire, c’est le développement du tourisme qui arrive en tête. Sur le territoire, ce sont 8 sites de l’office de tourisme du Pays qui accueillent les visiteurs. Il n’est d’ailleurs pas exclu, selon M. Rousseau, qu’un nouveau site voie le jour sur notre territoire.

Vœux 2017 de la CCRY - Discours de Pascal Martin
Pascal Martin, président du Conseil Départemental

L’autre compétence majeure du Pays est la gestion du SCOT. Ce Schéma de Cohérence Territoriale est un document d’urbanisme qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire. Ce projet vise à mettre en cohérence l’ensemble des politiques sectorielles notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage.

Une intercommunalité, un pays, mais aussi un département ?

M. Rousseau a lui aussi présenté ses vœux à la salle, avant de céder la place au président du Département, Pascal Martin. Pour commencer, ce dernier a loué les capacités d’adaptation des services de la Communauté de Communes de la Région d’Yvetot. En effet, ces services ont du se plier à de nombreux changements intervenus depuis dix-huit mois, notamment en raison de la loi NOTRe.

Pascal Martin a tenté de rassurer les élus locaux présents lors de cette soirée sur le rôle du Département, en tant que partenaire des initiatives locales. Ne cachant pas que certaines compétences qui ont été retirées au Département ne seront plus assumées, il a néanmoins rappelé que les engagements déjà pris seront tenus.

Après avoir reconnu que les communes et les intercommunalités croulent sous les compétences obligatoires, il a bien entendu adressé ses meilleurs vœux à l’ensemble des convives. Les personnes présentes ont ensuite pu échanger longuement autour du verre de l’amitié. C’est dans cette ambiance détendue que s’est terminée la soirée.

Partagez cet article !