Élections européennes 2019 - Inscription REU

[Mise à jour] Élections Européennes 2019 : inscriptions sur les listes

Les élections européennes 2019 se tiendront du 23 au 26 mai, dans l’ensemble des 27 états membres. Elles permettront aux citoyens européens d’élire leurs représentants au parlement qui siège à Strasbourg. En France, le scrutin se tiendra le 26 mai.

Cependant, pour participer aux élections, une inscription préalable sur le REU est obligatoire.

Inscription automatique sur le REU

Pour faciliter les choses, l’inscription sur le nouveau « Répertoire Électoral Unique » est automatique pour certaines catégories de citoyens. C’est notamment le cas pour :

  • les jeunes majeurs (désormais inscrits sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes),
  • les personnes naturalisées,
  • les personnes dont l’inscription est ordonnée par un juge.

En revanche, si vous vous trouvez dans une autre situation (déménagement, première inscription…), vous devez prendre l’initiative de la demande.

Note

La radiation du REU est également automatique dans la plupart des cas. Il en est ainsi pour les personnes décédées, ou encore les personnes inscrites dans une autre commune. La privation du droit de vote par un juge implique également une radiation automatique du REU pour le citoyen concerné.

Inscrit d’office à 18 ans

Après recensement, chaque jeune Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur le REU. Dans la majorité des cas, un courrier informe alors le nouvel électeur de son inscription, sans qu’il n’ait de démarche à effectuer.

Toutefois, l’envoi de ce courrier n’est ni automatique, ni obligatoire. Aussi, en l’absence de celui-ci, le nouvel électeur doit lui-même s’assurer de son inscription auprès de la mairie.

Lorsque l’inscription n’a pas pu avoir lieu, il est toujours possible de régulariser la situation auprès de la mairie ou du tribunal d’instance.

Modalités d’inscription sur le REU

Si vous êtes arrivés récemment sur la commune (déménagement, retour de l’étranger…), vous devez vous inscrire sur le répertoire électoral unique. Sans cette démarche, et si vous êtes radiés par votre commune d’origine, vous ne pourrez pas participer au prochain scrutin.

Pour rappel, pour prétendre à une inscription sur le REU, il faut remplir les conditions suivantes :

  • avoir au moins 18 ans la veille du 1er tour de scrutin (donc au plus tard le 25 mai 2019),
  • être de nationalité française ou ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne,
  • jouir de son droit de vote en France, ou dans son pays d’origine pour les ressortissants d’un autre État membre de l’Union européenne,
  • apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription (justificatif de domicile par exemple, ou relevé d’impôts locaux).

Cette inscription est à faire en mairie, aux horaires de permanence, au plus tard le 29 mars 2019 30 mars 2019. En effet, le 31 mars tombera un dimanche, et la dernière permanence avant cette date sera celle du 29 mars, de 18h00 à 19h00 30 mars, de 10h00 à 12h00.

Mise à jour : une permanence exceptionnelle est assurée en mairie le samedi 30 mars, de 10h00 à 12h00.

Sachez enfin qu’une inscription en ligne est possible sur www.service-public.fr, jusqu’au 31 mars 2019, 23h59.

Élections européennes 2019 : quelques nouveautés…

Le Brexit entrant en application le 29 mars 2019, le Royaume-Uni n’aura évidemment plus de députés européens. Avec 46 sièges supprimés par rapport à 2014, le parlement connaîtra néanmoins une meilleure représentation des populations. La France notamment, représentée par 79 élus, récoltera 5 sièges de plus que pour la législature de 2014. A son instar, 13 autres États, démographiquement sous-représentés, gagneront des sièges supplémentaires.

Autre changement majeur pour la France sur ces élections européennes 2019 : le passage à une circonscription unique. C’étaient auparavant 8 circonscriptions régionales qui élisaient leurs représentants. Le système de la représentation proportionnelle est quant à lui conservé.

Retrouvez plus d’informations sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Partagez cet article !